top of page
  • Photo du rédacteurStéphanie

Bilan carbone : épisode 1, qu'est-ce-qu'un bilan carbone?


Mesurer son empreinte carbone est la première étape pour réduire votre dépendance aux énergies fossiles et assurer la résilience de votre entreprise, tout en contribuant positivement à l'urgence de la transition énergétique et à la limitation des effets desasteux du réchauffement climatique sur votre activité.


Citons en vrac parmi ces effets, la hausse des prix de l'énergie, des matières premières, et les ruptures des chaines d'approvisionnement ou de logistique liés aux catastrophes naturelles, et encore les réglementations actuelles et à venir, voire enfin la pression de vos clients.


L'objectif de cet article est de vous aider à sélectionner la solution digitale "bilan carbone" adapté aux besoins de votre entreprise.

L'analyse est construite en 3 parties que vous pouvez lire indépendamment les unes des autres :


  • Avant de parler outil, nous évoquerons rapidement, ce qu'est un bilan carbone, comment il se calcule et à quoi il sert.

C'est l'objet de l'article détaillé, ci-dessous.

  • Puis, nous vous proposerons les questions à vous poser pour identifier les bons outils et prestataires pour satisfaire vos besoins.

C'est l'objet de l'épisode 2 et, c'est ici.

  • Enfin, nous décrirons les différentes solutions à disposition sur ce marché, qui ressemble un peu au far-west. En effet, chaque semaine, un nouveau prestataire propose sa solution, soit-disant technologique, flexible, ergonomique et couvrant tous les besoins.

Pour en savoir plus sur les solutions digitales à disposition, c'est là.



Pour un résumé rapide des outils à disposition, consultez cet article.


Comme le disait un économiste bien connu " si on ne mesure pas les choses, on ne peut les améliorer" (Peter Drucker)

Alors, commençons par le début !


Photo Canva pour Boostpartners


EPISODE 1


1. De quoi parle-t-on exactement lorsque l'on parle de "bilan carbone"?


- Le quoi?


En gros, il s'agit de mesurer les émissions de gaz à effet de serre produites directement ou indirectement par vos activités, sur l'ensemble de votre chaîne de valeur : de l'extraction des matériaux utilisés, à la production de vos produits et services et leur utilisation, en passant par la gestion de vos déchets.


C'est le pendant de votre comptabilité financière qui restitue l'ensemble de vos transactions par le biais d'un bilan comptable exprimé en monnaie (Euro, Dollar, Franc Suisse).

De son côté, le bilan carbone mesure votre impact sur la hausse des températures en traduisant tous vos processus, activités, investissements et transactions en émissions de gaz à effet de serre.

Il fait partie de la comptabilité environnementale.


Toute l'activité de votre entreprise est alors mesurée et restituée en Tonnes équivalent CO2 grâce à des mesures directes de vos émissions ou grâce à des bases de données de facteurs émissions disponibles et mises à jour périodiquement.



Différents gaz à effet de serre sont ainsi mesurés (Protocole de Kyoto) :

  • le dioxyde de carbone (CO 2) ;

  • le méthane (CH 4) ;

  • le protoxyde d'azote (N 2 O) ;

  • l'ensemble hydrofluorocarbure (HFC) et perfluorocarbure (PFC) ;

  • l' hexafluorure de soufre (SF 6) ;

  • le trifluorure d'azote (NF 3).

Un bilan carbone peut être fait au niveau de votre entreprise, et aussi au niveau de vos produits - sur l'ensemble de leur cycle de vie-.



- Les méthodes ?


Comme en comptabilité financière et pour établir votre bilan comptable, il existe différents "standards" ou plutôt méthodes pour bâtir un bilan carbone, notamment :

  • Bilan carbone® de l'Ademe utilisé en France.

  • GHG Protocol : le plus utilisé et recommandé en Europe, en Suisse et aux USA dès lors que vous avez des obligations de reporting dans ce domaine.

  • ISO 14064 : il est le référentiel sur lequel se fondent la méthode bilan carbone® et le GHG Protocol.

  • CDP : il est construit sur des questions et est qualitatif.

La bonne nouvelle, c'est que tous ces standards utilisent les mêmes données opérationnelles pour leur calcul, même si leur traitement peut différer sur certaines dimensions (ex investissements).



- Les dimensions d'un bilan carbone?


Il existe 3 dimensions pour établir un bilan de vos émissions de carbone - appelées scope 1, 2 et 3-, dont le détail est ici présenté. Notons que l'évolution récente du référentiel ISO 14064-1 restitue le bilan des émissions en 6 catégories contre 3 dans le GHG Protocol, mais la différence réside uniquement dans la restitution car les postes d'émissions restent les mêmes entre toutes les méthodes.


Source GHG protocol_détail scope 1-3


Faisons simple, l'essentiel de vos émissions se situe normalement dans le scope 3 -dépendant de vos activités, elles représentent plus ou moins les 2/3 du total de votre bilan d'émissions-.

Le scope 3 est certes plus difficile à mesurer, mais c'est aussi la dimension sur laquelle le potentiel de réduction de vos émissions, est le plus élevé.


Aujourd'hui, les standards recommandent de mesurer le scope 3, mais ne le rendent pas encore tous obligatoire (excepté en France en 2023, pour le bilan GES), sauf si vous souhaitez vous engagez auprès de la SBTi et que votre entreprise appartient à certains secteurs d'activité et a une taille importante.


Sur les réglementations à venir en termes de reporting extra-financier et scope 3, c'est ici.


- A quoi ressemble un bilan carbone?


Un bilan carbone est un bilan qui restitue l'ensemble de vos émissions de gaz à effet de serre et les exprime en Tonne équivalent C02.

Il peut être à la fois basé sur vos données historiques et sur vos prévisions.

Il peut être établi au niveau de votre entreprise ou/et de vos produits.


Il vous permet ainsi d'analyser quels sont vos postes d'émissions - achat matières, transports, packaging, production, déplacements collaborateurs et clients, utilisation de vos équipements, bâtiments etc...- et votre dépendance aux énergies fossiles.


Comme pour votre bilan finanicer, votre bilan carbone peut être restitué par entité légale, activité, localisation et s'adapter à votre structure d'activité et de gouvernance.


Comme pour tout bilan, il n'a d'utilité que par l'analyse et les décisions qui suivront pour l'améliorer : en l'occurence réduire vos émissions afin de limiter vos risques et réduire votre dépendance aux énergies fossiles (charbon, petrole, gaz).

En résumé, disposer d'un bilan carbone est la première étape pour vous permettre de transformer vos risques en opportunités sur votre marché, grâce à la mise en place de stratégie et plan d'actions bas-carbone sur votre chaîne de valeur.


Et c'est là que tout commence!


Voici quelques exemples de restitutions graphiques.


Bilan carbone, Episode 2: les questions à se poser.


Bilan carbone, Episode 3: les solutions sur le marché.
















64 vues0 commentaire
bottom of page