En 2020, Île-de-France Mobilités se dotera d’une application MaaS

10.10.2019

Deux semaines après le lancement officiel de ViaNavigo, permettant aux usagers du réseau francilien de payer et valider leurs titres de transports sur smartphone, IDF Mobilités dévoile sa stratégie en matière de mobilité à la demande ou servicielle.  

 

 

« Mettre le passe Navigo sur smartphone n’est pour moi qu’une étape. Notre stratégie en matière de nouveaux services numériques est de proposer dès 2020 une application “Île-de-France Mobilités” qui sera le véritable passeport de la mobilité en Île-de-France.

 

Ce calculateur d’itinéraires permettra de faciliter la vie des Franciliens en leur permettant d’acheter en ligne une large palette de services de mobilités. Ce sera également un outil indispensable pour lutter contre la pollution en réduisant l’utilisation de la voiture personnelle. », déclare dans un communiqué Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France.

 

Avec le lancement prochain de son application Île-de-France Mobilité, l’institution s’essaie au modèle du MaaS. L’objectif étant de mettre à la disposition des Franciliens et des 50 millions de visiteurs annuels de la Région un outil regroupant l’ensemble des modes de déplacements — transports en commun, vélos, covoiturage, taxis, et VTC entre autres — les titres de transport dématérialisés et un calculateur d’itinéraire.

 

 

Un agrégateur de la mobilité francilienne

 

En complément de l’application, Île-de-France Mobilités va créer une plateforme régionale d’information multimodale.

 

L’autorité organisatrice sera l’agrégateur neutre et ouvert des données et services de l’ensemble des modes de transports pour la région. Il s’agit entre autres de transformer les systèmes existant – Open data, Vianavigo, agrégateurs temps réel, référentiels de données, etc. – en un bloc cohérent et simple à exploiter.

 

Un dispositif ouvert aux acteurs externes de la mobilité — opérateurs de transports, entreprises privées et publiques, chercheurs — afin de toujours disposer de données mises à jour sur l’écosystème de la mobilité. Le montant d’investissement global de cette plateforme est de 40 millions d’euros. Les marchés pour la finalisation de cette plateforme sont en cours d’attribution.

 

 

Dans la lignée de l’expérimentation ViaNavigoLab, Île-de-France Mobilités et la RATP testeront pendant 6 mois une application « MaaX », pour « Mobility as an Experience », auprès de 2000 personnes qui permettra à ses utilisateurs d’organiser leurs trajets en Île-de-France grâce à l’intégration d’une dizaine de fournisseurs de service de mobilité : Transports en commun, covoiturage, autopartage, VTC, scooter en libre-service, Vélo, trottinettes, parking. IDF Mobilités indique également mener d’autres expérimentations de concert avec des acteurs de la mobilité et de la recherche, tel que le programme Information Voyageur Augmentée (IVA) ou Mobilité Intégrée (MI2).

 

Enfin, Île-de-France Mobilités fait appel aux startups à travers un « Challenges innovation sur l’information voyageur » doté de 200 000 €. Le palmarès des candidats lauréats sera dévoilé le 17 octobre 2019.

 

TOM

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La stratégie de la SNCF pour devenir un acteur important dans le MaaS

22.10.2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives