Comment bien gérer le rachat d’un concurrent : l’exemple de GuestToGuest


Pour des entreprises en hypercroissance, racheter un concurrent, c’est le signe que l’on joue dans la cour des grands.


C’est aussi prendre l’ascendant sur celui-ci, asseoir sa domination tout en envoyant un signal fort au reste du marché : vous serez peut-être les prochains.


Comme dans certaines meutes où il ne peut y avoir qu’un seul mâle alpha, certains marchés imposent aux entreprises de parvenir à une taille critique qui nécessite, à un moment ou un autre, d’engloutir les acteurs trop petits pour survivre.


Ce darwinisme n’est cependant pas sans règle. Si les startups n’en sont pas encore à appliquer les lois de la jungle, elles doivent respecter quelques étapes essentielles pour qu’une opération de croissance externe se passe au mieux.


Et voici le reste de l'article.



Photo Canva pour Boostpartners

5 vues0 commentaire